Plaques intermédiaires «CEA/ECO» (pas concernées par la norme NIMP15)

Plaque intermédiaire
Plaque intermédiaire pendant le stockage
ou le transport (palettes superposées)

L’utilisation peut être « perdue » ou « réutilisable ». Ces plaques (qualité alimentaire) trouvent leur application lors du stockage et pendant le transport maritime et terrestre des conteneurs, des camions et des wagons, c'est-à-dire partout où une superposition en sécurité des marchandises est prioritaire.

Les plaques intermédiaires « CEA/ECO » sont une solution pour éviter la norme NIMP 15.

Rentabiliser un chargement est une priorité. Toute superposition des marchandises lors d’un chargement est décisive pour réduire au maximum le coût du transport.

Ces plaques intermédiaires de chargement protègent donc, niveau par niveau, les marchandises superposées (empêche l’endommagement par les pieds de palette) ; et répartissent le poids par exemple un Big Bag superposé.

L’épaisseur des plaques intermédiaires dépend du poids de la charge sur la plaque intermédiaire.

Ces plaques peuvent être également placées contre les parois ou les portes du conteneur pour protéger, par exemple, les coussins d’air de calage.

Ces plaques protègent également les coussins d’air qui doivent calés des matériaux ayant des bordures « coupantes ».

Ces plaques intermédiaires sont fabriquées à partir de matériel recyclé, de polyéthylène et des fibres de papier. Cette association de matière leur donne une résistance extrême à la perforation et à la déchirure, une imperméabilité à l’eau et à l’air.

Plaque intermédiaire
Plaque intermédiaire entre 2 niveaux
protège les charges du plancher (1er niveau)
Plaque « CEA/ECO » placée contre une porte du conteneur pour protéger un coussin d’air
Plaque « CEA/ECO » de protection d’un coussin d’air
ou de marchandise
 
Les épaisseurs standard sont de 1,2 mm, leur largeur maximum est de 1,2 m et la longueur peut être adaptée à son utilisation.

Pour en savoir plus, domaines d'application : Plaques intermédiaires (charges superposées)